fbpx
26.2 C
Bamako
jeudi, 8 décembre 2022

Un homme d’expérience et de compétent aux commandes de la BMS SA

Dans le but de consolider la bonne gouvernance au sein de la BMS-SA, au regard de sa position d’établissement bancaire d’importance systémique national attribuée par la Commission Bancaire de l’UMOA, la 72ème session du Conseil d’Administration de la BMS-sa tenue ce jour 30 novembre 2021, a procédé à la nomination d’un nouveau Directeur Général à la tête de la BMS-SA en la personne de M. Lanfia KOITA, précédemment Conseiller Spécial du Directeur Général de la BMS-sa, en remplacement de M. Alioune COULIBALY ex-Directeur Général de la BMS-SA.

Natif de Bamako, Monsieur Lanfia KOÏTA est âgé de 49 ans et jouit d’un riche parcours académique et professionnel avec près de 25 ans d’expérience professionnelle dans le secteur bancaire malien. Il est haut cadre de Banque de classe exceptionnelle depuis 2014, dernier échelon(D) dans la grille d’évaluation et de salaires du personnel de la BMS-sa et est aujourd’hui, Conseiller Spécial du Directeur Général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-sa).
Il est également doctorant en sciences économiques (Spécialité Economie Bancaire et Financière) à l’Université de Toulon-Var en France et entame sa 3ème année doctorale 2021-2022.
Il dispose d’une solide formation en sciences économiques, en sciences de gestion des entreprises et en Banque-Finances. Son cursus de formation supérieur confirme bien cela.
En effet, après l’obtention de son baccalauréat 2ème partie en 1991, au Lycée Prosper Kamara de Bamako avec mention, il sortit sous-major de la promotion 1991-1996 en sciences économiques (option gestion des entreprises), avec mention à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) du Mali et fut recruté en 1997, par la Banque Malienne de Crédit et de Dépôts-sa (B.M.C.D), filiale malienne du Crédit Lyonnais Paris au Mali, dans le cadre de l’embauche des meilleurs étudiants de l’Ecole Nationale d’Administration du Mali.
Passionné des techniques bancaires, il prépare un Diplôme d’Etudes Supérieures Spécialisées en Banque et Finances (D.E.S.S) pour 3 ans d’études (1997 à 2000) à l’Institut Technique de Banque (I.T.B) à Paris-Défense en France où il termine 7ème sur 152 candidats internationaux, avec mention. Loin de s’arrêter là malgré cette formation de haut niveau, Monsieur KOÏTA obtient entre 2013 et 2014 un Master 2 en Gestion des Entreprises et des Administrations (G.E.A) avec mention, à l’Institut de Gestion et des Langues Appliquées aux Métiers (IGLAM) de Bamako-Mali. Son ambition pour les études l’amène depuis l’année universitaire 2019-2020 à être doctorant en sciences économiques, option « Economie Bancaire et Financière » à l’Université de Toulon-Var–France (Laboratoire : ED 509 Sciences Economiques) où il est bien avancé dans la préparation de sa thèse de doctorat.

Ses solides expériences en milieu bancaire ont bien débuté à la Banque Malienne de Crédit et de Dépôts (B.M.C.D), où il fut successivement Cadre des Opérations de caisse à l’agence principale entre 1997 et 1998, Comptable à la Direction des Opérations Financières (D.O.F) chargé de l’élaboration des états Banque Centrale et du suivi des comptes internes entre 1998 et 2000 puis Cadre exploitant « fondé de pouvoirs », en charge de la gestion de la clientèle commerciale avec rang et prérogatives de chef de division à la Direction de l’Exploitation et des Agences de 2000 à 2001.
À la suite de la fusion de la BDM avec la BMCD, opération à laquelle, il contribuera avec succès à la convergence des métiers des 2 Banques, Il sera appelé au siège de la BDM-sa, par les nouvelles autorités de la BDM-sa, à exercer au sein de la Direction de l’Exploitation de la Banque de Développement du Mali (BDM SA) entre 2001 et 2006 comme Cadre exploitant sénior, chargé de la gestion du portefeuille grandes entreprises, gros commerçants et clientèle Institutionnelle du siège de ladite Banque. Il a contribué utilement à l’élaboration de plusieurs documents d’études et d’analyse internes de la BDM-sa et fut à plusieurs reprises l’interlocuteur privilégié pour le volet Clientèle, des missions de contrôle de la Commission Bancaire de l’UMOA au sein de la BDM-sa.

Par la suite, il devient Directeur de l’Agence Principale II de la BDM-SA (ex-siège BMCD) entre 2006 et 2007, une agence qui représente à elle seule 18% du portefeuille crédit et dépôts de la BDM SA.

En 2007, à la faveur de la mise en œuvre d’un plan de réorganisation interne de la BMS-sa, les expériences bancaires de Lanfia KOÏTA vont être sollicitées par la Banque Malienne de Solidarité-sa (BMS-SA) qu’elle intègre en qualité de Directeur Commercial et de la Clientèle (ou Directeur de l’Exploitation et des Agences dans la plupart des Banques) en 2007. En qualité de premier gestionnaire des centres de profit de la BMS-sa ayant enregistré un saut qualitatif en 4 années d’exercice, il sera promu en avril 2011 au poste de Directeur Général Adjoint de la BMS-SA qu’il va cumuler au poste de Directeur Commercial et de la clientèle jusqu’à la nomination d’un nouveau Directeur Commercial et de la Clientèle en janvier 2014.
C’est durant cette période-là (2007-2014) que la BMS-sa, en faisant ce saut qualitatif, va enregistrer les plus belles pages de son histoire tant en terme de croissance des indicateurs fondamentaux du métier qu’en terme d’amélioration de la qualité de services à la clientèle ; faisant ainsi de la BMS-sa à fin 2014, la 5ème plus grande Banque du Mali sur 17 banques et établissements financiers alors qu’elle occupait la 14ème place des banques du Mali en 2006.

Aussi, c’est bien son expertise dans la restructuration et le développement des banques qui l’a promu à une responsabilité encore plus lourde, le poste de Directeur Général de la Banque de l’Habitat du Mali (BHM-SA) en juillet 2015. En plus de sa fonction de restructuration et de management de la BHM-sa afin qu’elle ne constitue pas un problème à la BMS-sa après la fusion, il avait la délicatesse tâche, le pilotage et le suivi au quotidien sur le terrain des 7(sept) cabinets nationaux et internationaux de consultation en charge de l’accompagnement et de la réussite de toutes les activités de fusion des 2 Banques, BMS et BHM (techniques, informatiques, monétiques, juridiques, d’ingénierie financière, de marketing et commercial, d’audit des garanties de la BHM-sa, de commissariat à la fusion, de commissariat aux apports et de commissariat aux comptes). A ce titre, il était l’interlocuteur principal du Ministère de l’Economie et des Finances en sa qualité de coordinateur du comité de fusion et membre du comité de convergence en vue de l’harmonisation des pratiques et métiers au niveau des 2 Banques. Sans surprise, il réussit dans cette délicate mission avec brio.

Aussi, la validation d’une opération de fusion bancaire étant soumise à un accord préalable de l’autorité prudentielle (BCEAO et Commission Bancaire) suivant la réglementation bancaire en vigueur au sein de l’UEMOA, un dossier technique de demande de fusion-absorption a été, à cet effet, bien introduit conjointement par la BMS-sa et la BHM-sa, le 29 septembre 2015 auprès de la Commission Bancaire de l’UMOA sise à Abidjan via la BCEAO-Mali. Ce dossier technique a été introduit avec les noms et curriculum vitae des dirigeants pressentis (DG, PCA et administrateurs) conformément aux exigences réglementaires d’un tel dossier de la future entité issue de la fusion, dont M. KOITA Lanfia, en qualité de Directeur Général proposé au titre de la future entité fusionnée. En réponse à ladite requête, ce dossier technique de demande de fusion-absorption de la BHM-sa par la BMS-sa fut validé par la Commission Bancaire de l’UMOA le 11 décembre 2015 par décision N° 64-12-2015/CB/C lors de sa session tenue à Abidjan, avec le schéma de gouvernance de la future BMS-sa proposé par les 2 Institutions bancaires (BMS et BHM). Par la suite, ladite décision a fait l’objet de notification officielle aux 2 Banques et au Ministre de l’Economie et des Finances du Mali d’alors.

En terme d’exploitation bancaire, sous sa conduite en qualité de Directeur Général, la Banque de l’Habitat du Mali (BHM-sa) a réalisé un bénéfice net record de 2,3 milliards au 31.12.2015, niveau de résultat jamais atteint dans l’histoire de cette banque.
M.KOITA Lanfia sera par la suite, après fusion des 2 entités, nommé conseiller du Directeur Général de la BMS SA de 2016 à 2018 et de 2019 à nos jours (novembre 2021), Conseiller Spécial du Directeur Général de la BMS-sa.
Enfin, il convient de rappeler qu’en décembre 2018, à la faveur du départ à la retraite de l’ancien Directeur Général de la BMS-sa et suite à la demande du Ministère de l’Economie et des Finances dans le but de pérenniser l’ancrage mémoriel des acquis de la BMS-sa et éviter une perturbation de la clientèle, c’est bien M.KOITA Lanfia qui était à la tête de la short-list de cadres proposés au Ministère des Finances (tri effectué en fonction des points forts et faibles de tout un chacun) afin qu’un parmi eux puisse diriger la BMS-sa.

Son choix personnel avait été fortement recommandé officiellement, au Ministre de l’Economie et des Finances du Mali d’alors, par le Directeur Général sortant, au regard du 1er rang occupé par M.KOITA, après le tri effectué sur la base de compétences, de profil académique et parcours professionnel adaptés à la fonction de Directeur Général, d’efficacité dans la conduite managériale d’une équipe du personnel, d’ expériences déjà réalisées dans l’exercice de la fonction de Directeur Général, d’intégrité morale et surtout pour l’intérêt national du Pays.
A 49 ans, Monsieur Lanfia KOÏTA est marié et père de 4 enfants. Il maîtrise parfaitement les logiciels informatiques et bureautiques : Excel, WordPerfect, PowerPoint, Access et a participé à 6 (six) migrations informatiques bancaires majeures durant son parcours. Il parle, écrit et lit excellemment le français, bien l’anglais et correctement le bambara.

Via site BMS SA

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes