fbpx
26.2 C
Bamako
lundi, 5 décembre 2022

Secteur bancaire malien : La BDM-sa garde son fauteuil de leader

La banque de développement du Mali (BDM-SA) a tenu le samedi 26 mars 2022, date historique pour l’avènement du multipartisme, la 77è session ordinaire de son conseil d’administration. Les travaux se sont déroulés dans la salle de conférence du siège de la banque sous la présidence de Ahmed Mohamed ag Hamani, Ancien Premier ministre, Président du Conseil d’Administration. C’était en présence de l’Administrateur Directeur Général de la BDM-SA,   Ibrahima N’Diaye, du secrétaire Général du Comité Syndical, Papa Sadio Traoré et des Administrateurs.

Les travaux ont été essentiellement à l’examen et à l’adoption des comptes individuels et consolidés arrêtés au 31 décembre 2021.

A l’ouverture du conseil d’administration, le représentant travailleurs, cheville ouvrière de l’institution financière, en occurrence le secrétaire du comité syndical, de la BDM-SA, Papa Sadio Traoré a d’abord, remercié les organes de gouvernance de la banque, en particulier les hommes et les femmes de valeur qui les composent, de leur disponibilité à bien garder ce  trésor commun : La BDM SA.

Le discours de reconnaissance et de doléance du comité syndical  Selon le Ségal, la chute de l’activité économique du fait de la pandémie, du risque pays, du ralentissement des échanges internationaux, du boycott de la campagne cotonnière ont fortement marqué l’exercice 2021. Face cette situation, il a soutenu que les braves travailleurs de la BDM SA, ô combien résilients, ont répondu à l’appel du devoir sous le leadership de Monsieur Bréhima Amadou Haïdara Administrateur Directeur Général sortant, en jouissance de ses droits à la retraite. Dans la même logique, il saisira  l’opportunité pour féliciter Ibrahima N’Diaye et Bekkaî Traoré, respectivement, Administrateur Directeur Général et Directeur Général Adjoint entrants, grands financiers devant l’éternel pour leur promotion. Il a promis de leur apportons le salut et le soutien de taille de ses camarades de labeur, de joie, de dialogue et de combat.

Papa Sadio Traoré a ensuite attiré l’attention de l’Administrateur directeur général de la BDM-Sa en ces termes:« En Syndicat responsable, nous vous soumettrons dès le mois prochain notre programme de sensibilisation de nos camarades du Mali profond ». Selon lui, ces missions conjointes (Syndicat-RH) visent à écouter, à comprendre, à rassurer, et à aider la cheville ouvrière dans ses efforts inlassables pour une BDM SA plus forte et plus grande et pour développer leur sentiment d’appartenance. A l’entendre, courant deuxième trimestre, le comité syndical soumettra son Plan de formation syndical. « Il y va de votre quiétude car un syndicaliste mal formé est un danger public », a-t-il rassuré. S’adressant au DG  de la banque, il lancé : «  courant troisième trimestre, nous ferons une étude sur les conditions d’octroi de prêt au personnel bancaire de la place. Les recommandations vous seront transmises ».

Diallo a saisi la tribune pour préciser que l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan de carrière tant souhaité par le Comité syndical demeure un rêve. Il n’a pas manqué de rappeler que le personnel, conscient de la montée de nos Forces Armées maliennes, s’est engagé dans une campagne de collecte de fonds en faveur des Orphelins, Veuves et déplacés.

A en croire le secrétaire général du comité syndical de la BDM-SA, cette élan de solidarité sera au crédit de responsabilité sociétale de la banque.

La direction aux anges

En effet, il ressort que malgré le contexte économique particulièrement difficile, le premier groupe bancaire malien a réalisé des performances particulières  comparativement à 2020, avec un total bilan de plus de 1800 milliards (+19,48%), un produit de net bancaire  de près de 74 milliards (17,19%). A cet effet,  le Conseil d’administration a donc adressé ses vives félicitations à la direction générale et à l’ensemble du personnel du groupe bancaire pour les performances  réalisées qui consolident davantage la position du Groupe  BDM sur le marché bancaire régional. A ce titre, le conseil d’administration les a exhortés à persévérer dans l’effort afin de continuer à hisser le groupe BDM aux premiers rangs des groupes bancaires de l’Uemoa. Rappelons que le CA de la BDM (maison mère) a été précédé de la tenue  des sessions  du CA des filiales de la Cote d’Ivoire (BDU-CI) le 15 février, du Burkina Faso (BDU-BF), le 17 mars et de la Guinée Bissau (BDU-SA), le 18 mars 2022. Les trois entités ont toutes réalisé des résultats très appréciables.

Investirmali.com

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes