fbpx
33 C
Bamako
mercredi, 21 avril 2021

Secteur bancaire malien : la Bank of Africa Mali en faillite ?

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

Depuis un certain temps, c’est le désarroi total chez des clients de la Bank Of Africa (BOA) Mali. Désormais à la BOA Mali, les clients sont abonnés à la frustration tant ils ont de la peine à rentrer en possession de leur argent. Du coup, les langues commencent à se délier et les interrogations vont bon train concernant la capacité de la banque à honorer ses engagements vis-à-vis de ses clients. La BOA Mali est-elle en situation de faillite ?

En tout cas, selon certains clients qui nous ont contactés pour exprimer leur ras-le-bol, il est difficile d’avoir son argent à la BOA Mali. Pour l’un d’entre eux qui avait voulu se faire payer un chèque de 1 500 000 F CFA, ce fut la croix et la bannière. D’après ce client, la banque était visiblement dans l’incapacité de lui payer ce jour-là. Car, selon le client, la banque lui a fait savoir qu’elle peut lui payer seulement un million. Avec son insistance, la banque lui a finalement accordé 1 300 000 FCFA.

C’est la même chose chez cet autre client qui voulait se faire payer un chèque de 600 000 F CFA. Idem pour les fonctionnaires dont les salaires sont domiciliés à la BOA. Ils sont toujours parmi les derniers à avoir leur salaire. Bref, comme on peut le voir, c’est un parcours de combattant pour avoir son argent à la BOA Mali. C’est pourquoi, nombreux sont les clients à vouloir fermer leurs comptes à la BOA Mali. Et pour décourager ses clients, la BOA use une astuce qui a tout l’air d’une arnaque. En effet, pour fermer aujourd’hui son compte bancaire à la BOA, elle demande un certificat de non endettement qui coûte 60 000 F CFA.

Interrogé par nos soins, le responsable Animation commerciale, assurant l’intérim de la communication, réfute ces allégations. Selon lui, la BOA n’est pas en faillite et elle n’est pas à court de liquidité. La preuve, il soutient que sa banque occupe le 3e rang dans le classement des banques au niveau national. Selon lui, la BOA a fait des réformes en procédant à une fragmentation de sa clientèle. Ce qui fait que le siège de la banque, à l’ACI, est réservé aux entreprises et à la clientèle élite. Il a affirmé qu’en raison de la crise, tout est au ralenti. Ce qui peut, dit-il, engendrer parfois des retards.
www.zaharainfos.com

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes