fbpx
30.2 C
Bamako
dimanche, 26 septembre 2021

Prix d’excellence dans le domaine du Transit en Afrique : Youssouf Touré, PDG de Diabaly Transit, distingué meilleur promoteur

Pour son apport dans l’édification d’une Afrique prospère, le PDG de Diabaly Transit, Youssouf Touré, a reçu le trophée du prestigieux Prix africain de l’émergence et du développement (PAFED). Un prix qui le distingue meilleur promoteur du transit en Afrique. C’était le 14 août 2021, à l’hôtel président de Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire.

Le Mali, une fois encore, célébré à l’international pour ses performances économiques et surtout le dynamisme de l’initiative privée, à travers l’un de ses acteurs du monde des affaires, précisément du domaine des transits. Ce porte-flambeau s’appelle El Hadj Youssouf Touré, PDG de Diabaly Transit, commissaire agréé en douanes, manutention, conciliation.

  1. Touré a reçu, il y a deux semaines de cela, le trophée du prestigieux Prix africain de l’émergence et du développement (PAFED), en Côte d’Ivoire.

En effet, ils étaient une trentaine d’hommes et de femmes venus de 7 pays du continent et de divers secteurs d’activités public ou privé à être récompensés pour leur rigueur, leur abnégation au travail, leur apport dans l’édification d’une Afrique prospère.

L’objectif, selon le Réseau des professionnelles de la communication, initiateur du PAFED depuis 20 ans, est de mettre les bâtisseurs au-devant de la scène et faire la lumière sur leurs actions pour faire d’eux des modèles à suivre.

PAFED 2021 pour le PDG de Diabaly Transit, intervient après 2 autres consécrations à l’international. Il s’agit notamment du Prix africain du développement 2020 (PADEV), obtenu à Kigali au Rwanda avec la couronne du meilleur artisan du secteur du transit et le PAFED 2020 qui l’a désigné meilleur promoteur du transit.

Pour Youssouf Touré, « le Prix de cette année et le prix de l’année passée 2020, ce sont des prix de l’excellence qui résultent du travail bien fait au quotidien. L’excellence, c’est d’être à l’écoute de la clientèle, l’excellence, c’est le respect des délais contractuels. Et cette autre vertu que Diabaly Transit entretient, c’est-à-dire être en phase avec ses obligations douanières, seule attitude qui vaut pour ce service de l’assiette, soldat de l’économie. Les douanes, elles sont là pour leurs recettes, moi, j’ai toujours travaillé, précisément, Diabaly Transit a toujours travaillé et fait des recettes aussi pour la douane et pour le pays. Voilà des principes qui traduisent la stratégie de gestion et de pilotage véhiculée au sein de Diabaly Transit que chaque compartiment de l’entreprise enrichit avec sa méthode ».

Au-delà du transit, le PDG El Hadj Youssouf Touré vend bien notre pays à travers le monde.

« Nous sommes toujours décorés à l’extérieur du pays comme à l’intérieur du pays aussi. On est en train de montrer l’image de notre pays à chaque rencontre à laquelle Diabaly Transit a participé à l’étranger. Nous avons toujours parlé de notre pays pour que les bailleurs puissent venir faire des investissements chez nous, en dehors de mon travail », a déclaré Youssouf Touré, PDG de Diabaly Transit.

De nouvelles perspectives.

Pour faciliter le transit de marchandises entre notre pays et la Turquie, Diabaly Transit est en train de négocier un contrat avec Turkish Air Line pour l’ouverture d’une ligne directe Bamako-Istanbul.

Le PDG de Diabaly Transit a promis de mettre une caution importante sur place pour la réalisation de ce projet porteur qui verra bientôt jour au bonheur de nos commerçants qui entretiennent des relations commerciales avec la Turquie.

Lamine Dramé, DGA de Diabaly Transit, et tout le personnel ont salué cette distinction de leur PDG.

Pour lui, ces prix sont le couronnement de l’excellente relation entre l’entreprise et la clientèle, mais aussi et surtout sa rigueur vis-à-vis des services d’assiette de l’Etat malien.

O.D

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes