fbpx

Prévoyance sociale : La presse à l’école de la CMSS

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

La journée d’information consacrée à la prévoyance sociale, le cas de la CMSS, a permis aux journalistes de mieux faire la part entre les différents services comme l’INPS, la CANAM et la CMSS. Cette journée a été organisée par le Cadre de concertation des directeurs de publication (CCDP) et la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS) le 9 avril 2021 à Bamako. Selon la Directrice générale de la CMSS, Diamilatou Sangaré, on doit se réjouir de l’opportunité d’échanger avec les journalistes sur la sécurité sociale.

Elle a longuement parlé de la sécurité sociale qui est essentielle au développement social et économique à long terme. « L’importance sociale des systèmes de sécurité sociale pour la collectivité est à présent largement reconnue, alors que l’importance économique des systèmes de sécurité sociale est loin de faire la même unanimité », a-t- elle affirmé.

Malgré tout, l’idée selon laquelle les systèmes de sécurité sociale devraient être considérés comme un facteur productif pour le développement économique est en train de gagner du terrain. Elle a aussi indiqué que la Sécurité Sociale est basée sur des grands principes : assurance, solidarité et mutualisation des risques. « Pouvoir garantir à un individu et sa famille des revenus suffisants en cas de risque, » l’égalité de tous les citoyens devant les charges en fonction de leurs revenus.

Selon Abboubacar Bany Zan, le coordinateur du CCDP, il est important de souligner que la présente journée n’a pas été obtenue en un clic de doigts, elle est le résultat de trois à quatre ans de démarches et d’envois de correspondances à la direction générale de la CMSS. « La persévérance a fini par payer, car au cadre de Concertation des directeurs de publication, aucun sacrifice n’est de trop pour l’atteinte de nos objectifs, à savoir la formation, l’information et la sensibilisation des hommes de médias sur toute thématique, pouvant les aider à mieux véhiculer la bonne information », a-t-il poursuivi.

Le coordinateur de la CCDP a expliqué que la protection sociale, le cas de la CMSS dont il était question vient à point nommé, car de nombreux journalistes, animateurs de radios, de sites et les télés connaissent peu de détails sur les missions de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale.

Par ailleurs, il a souligné que souvent on confond les domaines d’action de la Canam, de l’INPS et de la CMSS. Ainsi, la journée était l’occasion pour la DG à la tête d’une équipe d’experts de sa structure, d’expliquer dans un français facile qu’est-ce que la CMSS, ses missions et les grandes améliorations apportées au service depuis sa nomination. « Directrice du système d’information de la Canam d’alors, à chaque fois que le CCDP vous sollicitait, le CCDP, qui est l’une des rares faitières de la presse, pour ne pas dire la seule, à réaliser un magazine télévisuel à l’issue de toutes les journées d’information que nous avons eu avec la Canam pendant quatre ans, vous vous êtes toujours montrée  disponible à intervenir dans lesdits magazines télévisuels qu’on réalisait et diffusait à l’ORTM et des chaines TV privées », a commenté Bany Zan.

Ces actions de communication témoignent non seulement de l’humilité de la directrice à se mettre au même niveau que les autres pour les faire comprendre ce qu’ils n’ont pas compris, mais également sa contribution aux efforts du CCDP dans sa mission de formation et d’information et de sensibilisation des hommes de médias.

www.investirmali.com

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes