fbpx
33.2 C
Bamako
jeudi, 7 juillet 2022

Mali : Les rumeurs sur la pénurie de carburant sont elles réelles ?

Rien n’est plus rassurant à ce rythme où les automobilistes s’arment de patience pour atteindre la pompe à essence ou à gazole. Cet après-midi du 16 mai 2022, entre 17h et 18 h , il était de constater des longues files d’attente dans une station-service située à la descente du pont des martyrs de Badalabougou sur l’Avenue OUA. C’était une véritable ruée à cette heure de pointe.
Ce qui confirmerait cette grosse rumeur de pénurie d’essence qui avait fait le tour des réseaux sociaux et de bouches à oreilles dans la capitale la semaine passée. Un autre indice et pas le moindre est le constat fait sur la fluidité dans la circulation entre 17h et 18 h sur cet axe qui enregistre un embouteillage gigantesque en ce moment-là. Pour faire le point, aux environs de 17h ce 16 mai 2022, notre reporter embarqué derrière une moto taxi a pu faire le trajet du pont des martyrs- rond au niveau point de l’auto-gare de Sogoniko.
Dans ses constats, outre la fluidité dans la circulation, des stations-services étrangères étaient fermées à cause de la grève de 5 jours déclenchée par les pompistes et associés. Autres remarques, d’autres détenteurs des véhicules personnels ont jugé nécessaire de faire recours aux mototaxis pour leurs courses. Ce que nous pouvons noter, l’augmentation du prix à la pompe et sa rareté de carburant signalées à travers le monde à cause de la guerre Moscou-Ukraine , sont également une réalité au Mali.
En Afrique de l’Ouest, le Nigeria, premier producteur continental d’or noir, est frappé par la même situation de ruée sur l’essence. D’après nos informations ces dernières semaines, le Sénégal serait également frappé par la même situation qu’au Mali et au Nigeria. Pour faire face à cette bombe à retardement, les outils numériques ne sont-ils pas une des solutions pérennes? Lorsque la pandémie de coronavirus avait atteint un seuil inquiétant dans le monde, le télétravail avait été l’option choisie pour le maintien des activités professionnelles. En effet, les conférences étaient animées sur zoom, sans attroupement. Telle politique de gestion de crise, doit aussi être la bienvenue à l’ère de la crise de carburant.
Mamadou Camara Madou’s
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes