fbpx
26.2 C
Bamako
jeudi, 28 octobre 2021

Loi sur le régime de la publicité : Le Réseau des agences de communication demande son abrogation

Réunis le samedi dernier à la Maison de la presse, les membres du Réseau des agences de communication (Rac) ont bandé les muscles pour dire qu’ils ne sont pas d’accord avec  l’application de la nouvelle loi n°2017-017 du 12 juin 2017, fixant le régime de la publicité. Ils menacent même d’organiser des manifestations dans les jours à venir si cette loi n’est pas abrogée.
Les organisateurs de la conférence de presse juge la nouvelle loi visant à assainir le secteur de la communication et de la publicité au Mali qui a été brillamment célébrée il y a environ un mois à l’hôtel Salam à la suite d’une cérémonie de remise des agréments par le ministre den charge de la Communication, Dr Hamadoun Touré. «Nous disons non à cette loi liberticide qui constitue à tout point de vue une grave atteinte portée à la liberté d’information et de création, car la communication c’est de la création», a dénoncé le président du Rac, Moussa Coulibaly.
Selon Laye Diakité, cette loi est un complot des grands, des bras longs contre les petits.

A l’en croire, plus de 65 agences sous la coupole du Rac n’ont pas les moyens de respecter les critères exigés par cette loi. «  Sur de 400 agences de communication officiant au Mali, seulement 55 agences, toutes catégories confondues, ont été agrées, a dénoncé le conférencier », a-t-il regretté.
Il est à rappeler que suite à l’application de la nouvelle loi, sur 72 dossiers qui auraient été déposés pour l’obtention de l’agrément d’exercice, seulement 55 structures ont été retenues.

www.investirmali.com

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes