fbpx
27.2 C
Bamako
mardi, 6 décembre 2022

Les derniers mots de Steve Jobs, milliardaire, mort à 56 ans : « Mis à part le travail, j’ai eu peu de joie »

« J’ai atteint le summum du succès dans le monde des affaires. Dans les yeux des autres, ma vie est une réussite.

Cependant, mis à part le travail, j’ai eu peu de joie. En fin de compte, la richesse n’est qu’un fait auquel je me suis habitué.

En ce moment, allongé sur mon lit d’hôpital, et me rappelant toute ma vie, je me rends compte que toute la reconnaissance et la richesse dans laquelle j’ai pris tant de fierté, a pâli et est devenue insignifiante face à la mort imminente.

Vous pouvez employer quelqu’un pour conduire votre voiture ou gagner de l’argent pour vous, mais c’est impossible d’engager quelqu’un pour supporter la maladie et mourir pour vous.

Les choses matérielles perdues peuvent être retrouvées. Mais il y a une chose qui ne peut jamais être trouvée quand elle est perdue : la Vie.

Quelle que soit l’étape de la vie à laquelle nous sommes actuellement, avec le temps, nous serons confrontés au jour où le rideau se ferme.

Aimez votre famille, votre conjoint, vos enfants et vos amis… Traitez-les bien. Chérissez-les.

Au fur et à mesure que nous vieillissons, et devenons plus sages, nous réalisons lentement que porter une montre à 300 $ ou 30 $, les deux donnent la même heure…

Que nous avons un portefeuille ou un sac à main de 300 $ ou de 30 $, le montant à l’intérieur est le même.

Que nous conduisons une voiture de 150 000 $ ou une voiture de 30 000 $, la route et la distance sont les mêmes, et nous arrivons à la même destination.

Que nous buvons une bouteille de vin à 1000$ ou à 10 $, la gueule de bois est la même.

Que la maison dans laquelle nous vivons mesure 100 ou 1000 mètres carrés, la solitude est la même.

Vous réaliserez que votre véritable bonheur intérieur ne provient pas des choses matérielles de ce monde.

Que vous voyagez en première classe ou en classe économique, si l’avion tombe en panne, vous tombez avec lui…

Par conséquent, j’espère que vous vous rendez compte, quand vous avez des amis, des frères et sœurs, avec qui vous discutez, riez, parlez, chantez, parlez du nord-sud-est ou du ciel et la terre,… c’est le vrai bonheur !!

Un fait incontestable de la vie :

N’éduquez pas vos enfants à être riches. Éduquez-les pour être heureux. Quand ils grandiront, ils connaîtront la valeur des choses et non le prix.

 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes