fbpx
35 C
Bamako
dimanche, 18 avril 2021

Édition 2021 de la journée mondiale des douanes : Mohamet Doucara tire la sonnette d’alarme sur l’urgence de diligenter les procédures douanières au Mali

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

L’actualité sanitaire nationale et mondiale marquée par la pandémie de la Covid-19 oblige. L’édition 2021 de la journée mondiale des douanes a été placée au Mali sous le signe de la résilience contre la Covid-19. Les douanes maliennes ont choisi cette année le thème : « aux efforts conjoints des douanes pour sortir de la crise du coronavirus en appuyant les individus et les entreprises, en consolidant la chaîne logistique mondiale, en renforçant la collaboration, en tirant partie de la technologie et en plaçant les personnes au cœur du changement ». Lors de la célébration de cette journée, le Directeur général des douanes du Mali, l’inspecteur général, Mohamet Doucara a encore insisté sur la nécessité urgente de numériser les procédures douanières au Mali et le slogan retenu est :« Relance, Renouveau, Résilience : la douane au service d’une chaîne logistique durable ».

Selon le Directeur général des Douanes, pendant que le monde avance vers une période de reconstruction dans le contexte de la Covid-19, il n’est pas question de revenir au statuquo. « Dans ce contexte, les services des douanes doivent se montrer à la hauteur de ce défi en contribuant activement à  façonner un environnement commercial plus durable et constructif et en se penchant sur des solutions tournées vers l’avenir. Aussi, l’organisation mondiale des douanes invite les administrateurs à se lancer de plein pied dans la transformation numérique des frontières en mettant un accent particulier sur l’automatisation et l’utilisation des technologies innovantes et en adoptant des démarches collaboratives avec toutes les parties prenantes de la chaîne logistique », rappelle l’Inspecteur général, Mohamet Doucara qui incite les administrateurs à se tenir prêts à faire face à toute sorte d’éventualités à l’avenir.

Pour lui, les administrateurs peuvent contribuer à rendre la chaîne logistique durable à travers, entre autres, le renforcement de la collaboration interservices à travers des mesures de gestion coordonnée des frontières ; le renouvellement des technologies émergentes et de pointe afin de simplifier et d’accélérer les procédures douanières  et l’amélioration des données douanières.

Selon le Directeur général des douanes, la Covid-19 a montré la pertinence de l’incorporation des technologies aux activités douanières. « Mon département œuvrera afin que les procédures de dédouanement soient numérisées encore davantage. Les douanes maliennes sont appelées à repenser leur façon de travail et à s’adapter afin d’améliorer le niveau de préparation de son personnel à travers des activités de sensibilisation et de renforcement de capacité. D’ores et déjà, je puis assurer les services des douanes maliennes de l’accompagnement du ministère de l’Economie et des Finances dans leur effort de modernisation au bénéfice de l’économie nationale», a assuré le numéro des douanes maliennes.

Youssouf Z KEITA

Pour Investir

  

 

 

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes