fbpx
24.2 C
Bamako
dimanche, 26 septembre 2021

Economie numérique : Orange inaugure le 1er centre d’expérimentation de projet des start-up maliens

La société de téléphonie mobile, Orange Mali et la Coopération allemande ont inauguré, le mardi  27 juillet 2021 à l’Aci 2000, le 4ème Orange Digital Center de la région Afrique et Moyen Orient.  Situé à l’ACI 2000, le  centre est  dédié au développement du numérique et à l’innovation mais aussi à la formation des jeunes maliens au numérique en vue de renforcer leur employabilité dans une économie nationale et mondiale de plus en plus numérique. Ladite cérémonie d’inauguration était présidée par le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Harouna Mamadou Toureh. C’était en présence de la représentante de la Coopération de la GIZ au Mali,  du   président directeur général d’Orange Afrique et Moyen Orient, Alioune Ndiaye, de  la directrice exécutive RSE,  Diversité et Solidarité d’Orange, Elizabeth Tchoungui, du  directeur général de Sonatel, Sékou Dramé,  et celle du  directeur général d’Orange Mali, Brelotte Ba.

Après la Tunisie, le Sénégal et l’Ethiopie, le Mali a été honoré d’accueillir le 4ème Orange digital center d’Afrique et du Moyen Orient. D’une superficie de 1557m2, le nouveau centre de formation, d’expérimentation de projet de start-up et d’innovation réunit en un même lieu quatre programmes stratégiques du Groupe orange, à savoir une école de code (Orange Digital Kalanso), un atelier de fabrication numérique ( Fab Lab Solidaire) de la fondation Orange, un accélérateur de start –up ( Orange Fab et Orange Ventures Africa) et le Fonds d’investissement du Groupe Orange. Chacun des programmes d’Orange Digital Center s’adresse à un public spécifique. L’école du code, centre technologique libre d’accès et totalement gratuit, s’adresse particulièrement aux étudiants, aux jeunes développeurs et porteurs de projets. Le FabLab solidaire, atelier de fabrication numérique pour créer et prototyper avec des équipements numériques, s’adresse aussi à ce type de public, mais cible également des jeunes sans diplôme et sans emploi.

Orange Fab et Orange Digital Ventures Africa sont des programmes qui ciblent, quant à eux, les entrepreneurs. Le premier est un accélérateur de start-up qui accompagne les plus prometteuses dans leur développement commercial et les aide à construire des partenariats commerciaux avec le Groupe Orange et le réseau mondial des Orange Fabs. Le second, Orange Digital Ventures Africa, est un fonds d’investissement, doté de 50 millions d’euros qui finance les start-up innovantes des pays du continent africain.

Avec l’installation de ce centre, Orange Mali confirme clairement son engagement à jouer pleinement sa responsabilité sociale au Mali à travers la formation et l’accompagnement des jeunes maliens en vue de l’employabilité.

Selon Ousmane Touré, Chargé du projet, l’initiative s’inscrit dans la politique de responsabilité sociétale d’entreprise d’orange Mali. « Orange souhaite accompagner les idées neuves, porteuses de progrès pour tous et notamment celles qui sont créatrices de valeur économique et d’emplois au niveau local. C’est pour cela qu’Orange Mali a souhaité initier et soutenir, dans une démarche partenariale des initiatives qui contribuent à accélérer cette mutation positive », a-t-il informé les journalistes.

A son tour la Directrice exécutive RSE,  Diversité et Solidarité d’Orange, Elizabeth Tchoungui ajoute que :  « Cette nouvelle initiative s’inscrit comme une étape clé de notre engagement sociétal en faveur de l’ inclusion numérique pour les jeunes et les femmes notamment le Fab Lab Solidaire, programme structurant de la Fondation Orange, constitue une brique essentielle de cette action socialement utile, en permettant aux bénéficiaires éloignés du numérique de renouer avec le monde professionnel : le début d’un beau parcours qui passe par le développement de compétence techniques et peut aller , grâce à la complémentarité des dispositifs déployés jusqu’à la création d’entreprises innovantes ».

Le  représentant de l’ambassade d’Allemagne, la coordinatrice de la GIZ, a insisté sur l’importance du secteur privé dans la politique de réduction du chômage des jeunes.

Selon elle, Orange digital center est sans doute un cadre idéal pour renforcer l’accès des jeunes  au marché du travail.

Quant au ministre Harouna Mamadou Touré, il a félicité Orange Mali pour cette belle initiative et ses multiples efforts consentis en faveur du développement du Mali.

 

Pour rappel, les formations d’Orange Digital Center sont à 90% pratiques.

Youssouf Z Kéita

 

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes