fbpx
33 C
Bamako
lundi, 19 avril 2021

Covid-19/ crise sécuritaire: 4296 emplois ont été perdus au Mali

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

Le lancement de la 6e édition de la Nuit de l’entreprenariat, tenue le jeudi 28 janvier à l’hôtel de l’Amitié, a été suivi d’un panel  sur le thème : « la résilience des entreprises en temps de crise ». C’était en présence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mohamed Salia Touré. Au cours de cette soirée, le ministre Touré a fait une révélation selon laquelle les pertes de chiffres d’affaires pour les entreprises sont évaluées pour l’instant à 21%. Ces chiffres peuvent être revus à la hausse quand on sait que la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 est loin de connaitre son épilogue.  

Aux dires du ministre de l’Emploi, une enquête été menée par le Conseil national du Patronat du Mali (CNPM) sur environ 200 entreprises pour évaluer l’impact de la double crise sécuritaire et sanitaire sur le secteur privé. Il ressort que sur 8476 emplois enregistrés, 4296 emplois ont été perdus. « Les pertes de chiffres d’affaires pour les entreprises sont évaluées pour l’instant à 21% », a indiqué le ministre Touré. En ce qui concerne l’Etat, les pertes de recettes fiscales et non fiscales sont évaluées à 2,7% du PIB, selon une estimation du PNUD.

Il y a un « ravage silencieux » de la pandémie de Covid-19 sur le secteur privé, a reconnu le ministre l’Emploi et de la Formation professionnelle. C’est pourquoi, ajoute-t-il, le rôle du département est de mettre à la disposition des entreprises de la main-d’œuvre qualifiée. « Le vrai problème du Mali, c’est que 60% de son PIB dépend des exportations », a indiqué l’économiste Modibo Mao Makalou, membre du panel. « Tout est exporté brut », affirme-t-il.

Youssouf Z KEITA

Pour Investir

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes