fbpx
30.2 C
Bamako
mercredi, 23 juin 2021

Conseil Supérieur de la Diaspora malienne : Baïdy Dramé s’installe !

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

C’est fini le règne belliqueux et chaotique de Mohamed Chérif Haïdara à la tête du Conseil supérieur de la Diaspora malienne (CSDM).  Trente délégués de l’association, en déplacement à Bamako le samedi 29 mai 2021 et venus des quatre coins du monde, en ont décidé ainsi. Il est désormais remplacé au poste de la présidence du CSDM par Baïdy Dramé, précédemment président du CSDM-France. A travers ce choix, justice a été enfin rendue à des millions de Maliens de la diaspora qui mordaient le doigt de voir, des années durant un Malien de l’intérieur (Mohamed Chérif Haïdara), leur pourrir la vie dans leurs pays d’accueil par des propos et gestes va-t-en guerre et irrespectueux.

En effet, cette descente aux enfers de Mohamed Chérif Haïdara est doublement réjouissante. Et pour cause, désormais, un Malien de la Diaspora, mieux informé sur le quotidien des Maliens de l’extérieur et témoin de leurs difficultés, parlera désormais en leur nom. Mais au-delà, elle met un terme définitif à la division entre les membres des deux plus grosses associations des Maliens de l’extérieur, à savoir le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieurs (HCME) et le Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM). En effet, il est connu de tous les Maliens que, par les œuvres de fractionnement et va-t-en guerre de Mohamed Chérif Haïdara, les militants de ces deux associations ont vécu jusqu’ici en ennemis jurés. Or, la logique voudrait qu’ils se donnent les mains et se serrent les coudes pour mieux défendre leurs intérêts communs. Le ton de cette nouvelle ère de complémentarité et de complicité entre les deux associations a été donné lors du conseil d’administration extraordinaire du CSDM qui a porté Baïdy Dramé à la tête de l’association.  La présence du président du HCME, Habib Sylla à la cérémonie d’investiture de son homologue Baïdy Dramé a été bien appréciée.

Les deux hommes ont promis de faire table rase du passé et de marcher désormais dans la même direction pour réaliser le bonheur de tous les Maliens de la diaspora.

HCME et CSDM: même combat!

Quant au président Habib Sylla, il a exprimé toute sa satisfaction, du fait que des compatriotes établis à l’extérieur et se reconnaissant à travers la structure originelle du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), aient décidé de porter à la tête de leur bureau national, Monsieur Baïdy DRAMÉ (Président du CSDM France). « En tant que Président de la structure fédérative des associations de la Diaspora Malienne (HCME), fruit de la volonté du peuple malien à travers la conférence nationale de 1991, je me félicite de voir que le CSDM représenté par M. DRAMÉ (membre fondateur du HCME au demeurant) est composé de femmes et d’hommes qui se battent sans relâche pour venir en aide à leurs compatriotes en détresse à travers le monde, ait choisi de nous tendre la main plutôt que de voir en nous des adversaires que nous n’avons jamais été », s’est-il réjoui.

Selon lui, en choisissant M. DRAMÉ, les délégués des 30 pays présents et représentés du CSDM ont mis en avant un grand militant de la cause des Maliens établis en France et en Europe qui a consacré 32 ans de sa vie à cette cause noble. « Les Conseils de base affiliés au HCME se font un honneur de conjuguer leurs efforts avec leurs partenaires du CSDM dans l’intérêt supérieur de nos compatriotes établis à l’étranger », a-t-il promis.

Il faut noter que Baïdy Dramé a été élu président à l’unanimité des 30 délégués présents au Conseil d’Administration extraordinaire. Il est secondé par Mountaga Ba qui est élu comme Premier Vice-président.

Youssouf Z KEITA

 

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes