fbpx
- Publicité -

Sidi Mohamed Kagnassi : un homme d’affaires aussi discret que puissant

Après des études en Suisse puis aux Etats-Unis, où il se spécialise dans le négoce, Sidi Mohamed Kagnassi intègre le groupe familial l’Aiglon. Le...

Abdoulaye Sory, président sortant de la CCR-Uemoa: « Nous léguons une institution dotée désormais d’une bonne gouvernance avec des capacités renforcées »

En fin de mandat à la tête de la Chambre consulaire régionale de l’UEMOA, Abdoulaye Kouafilann Sory, par ailleurs, patron de Fidelis Finance, une...

Reconnaissance du mérite : Komé Cessé décoré Officier de l’ordre national du Mali

Le Président Directeur Général de KOIRA HOLDING, présente au Mali et en Côte d'Ivoire à travers les hôtels Radisson Blu et Sheraton, Komé Cessé...

Humanitaire: Plus de 30 ans d’actions constantes pour Aliou Boubacar Diallo en faveur des démunis

Si l’argent d’Aliou Boubacar Diallo se gagne seul, il ne le dépense jamais seul. Depuis plus trente ans, l’homme d’affaires malien alimente les affamés,...

Réformes de la CANAM : Le téméraire et courageux Mahamane Baby est passé par là

La cinquantaine entamée, Mahamane Baby, le natif de Goundam, région de Tombouctou, a présidé durant un peu plus d’une année les destinées de la...

Mohamed Salahouddin, un homme d’affaire bangladais au Mali «Le Mali est mon Italie!»

Floué par les bandits au Bangladesh qui sont venus le jeter au Mali au lieu de l’Italie promise, Mohamed Salahouddin n’a perdu l’espoir. Seul,...

Musk, Bezos, Zuckerberg : La folie des grands leurres

Elon Musk est désormais l’homme le plus riche du monde devant Jeff Bezos. Leurs fortunes cumulées ont augmenté de 217 milliards de dollars pendant la crise sanitaire. Avec Mark Zuckerberg, ils sont les principaux visages d’une nouvelle révolution industrielle sur fond de big data, d’intelligence artificielle et de robotique. Pour ces seigneurs 3.0, il ne s’agit pas seulement de conquérir le monde. Ils s’intéressent aussi à la colonisation spatiale et aux implants cérébraux. A notre intimité, notre temps, nos horizons philosophiques… Ils ont une certaine idée de ce que le monde doit être et sont bien décidés à nous y embarquer. Et si nous n’avions pas envie ? Et si nous rêvions d’autre chose ? Et si leurs rêves à eux étaient en fait nos pires cauchemars ? “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme” écrivait François Rabelais. Et si le progrès technique n’était pas toujours synonyme de progrès humain, social ou éthique ?

Source : Le Biais Vert

Derniers articles

BIOMED