fbpx
24.2 C
Bamako
dimanche, 26 septembre 2021

Affaire des marches « illicites » au ministère des Transports : Issa Synayogo suspendu pour faute professionnelle !

Le torchon brûle entre leministèredesTransports et des Infrastructures et le secrétaire général du comité syndical Cabinet, DRH, CPS, DFM-MTI, porteur de plusieurs autres casquettes syndicales. La pomme de discorde a trait à l’attribution de certains marchés, jugée illicite par le secrétaire général du comité syndical, M. Issa Synayogo.

Les faits

Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre de transition, le secrétaire général du comité syndical Cabinet, DRH, CPS et DFM MTI, non moins Coordinateur des comités syndicaux DAF, DRH, CPS et DFM de la Primature et de tous les ministères et président de la Plateforme des organisations syndicales de lutte contre la corruption, dénonce le mode d’attribution de certains marchés, avant de demander leur annulation.

Il s’agit du tronçon Kayes-Sandaré, d’environ 135 km, pour un montant de 85 milliards F CFA, dont le payement s’étale sur cinq ans ; celui Djoro-Banakoro, long de 45 km, pour un montant de 22 798 453 640 TTC, dont le paiement est étalé sur les exercices budgétaires 2021, 2022 et 2023. Il s’agit aussi de Sévaré-Mopti, de 10 km de voirie, dont 5 km dans la ville de Mopti et la construction du contournement de l’Aéroport de Mopti pour un montant de 32 601 687 065 F HT et hors douanes, étalé aussi sur trois exercices (2021, 2022 et 2023).

Toujours dans son adresse au Premier ministre, l’Inspecteur du Trésor M. Issa Synayoko fait croire que ces trois projets qui vont coûter à l’Etat malien 140 400 140 705 de nos francs sont attribués en violation des procédures de passation des marchés publics.

Cet agissement à visage découvert du secrétaire général du comité syndical Cabinet, DRH, CPS, DFM-MTI et autresa fait couler beaucoup de salive, surtout au niveau du département de tutelle qui s’est vu dans l’obligation de prendre des mesures correctives à l’encontre du secrétaire général en question.

Dans la décision n°2021-0121/MTI-SG portant suspension d’agent, publiée le mardi dernier, le ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sacko, a annoncé la suspension jusqu’à nouvel ordre de M. Synayoko pour « fraude professionnelle ».

investirmali.com

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes