fbpx
29 C
Bamako
mercredi, 21 avril 2021

Google présente son nouveau smartphone, conçu pour la 5G, dans un contexte économique peu favorable

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

Le Pixel 4a (5G) coûtera au minimum 499 dollars. © AFP
Publicité
Google a présenté ce lundi un nouveau smartphone d’entrée de gamme, et annoncé le lancement de téléphones adaptés à la 5G plus tard cette année, dans un marché en baisse.
Newsletter info
Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.
En vente, aux Etats-Unis à partir du 20 août, le Pixel 4a comporte certaines caractéristiques des modèles précédents, dont un appareil photo sophistiqué, pour des prix débutant à 349 dollars, soit la moitié de celui du Pixel 4, fleuron de la marque.
Vers le low cost
Acteur encore mineur sur le terrain des smartphones, le géant des moteurs de recherche s’était positionné avec le lancement du Pixel 3a l’an dernier, moins cher que les combinés haut-de-gamme, à contre-courant du marché et ses prix vertigineux.
Une tendance qui s’est confirmée cette année notamment avec l’iPhone SE d’Apple, commercialisé depuis avril à 399 dollars ou plus, avec certaines fonctionnalités de la trilogie numéro 11, présentée fin 2019.
Le sud-coréen Samsung a lui aussi mis en vente début avril plusieurs nouveaux smartphones. L’un d’entre eux comprend la possibilité d’utiliser les ondes ultra rapides 5G et coûte moins de 500 dollars.
« Le Pixel 4a et les premiers Pixel conçus pour la 5G, les Pixel 4a (5G) et Pixel 5 qui arriveront à l’automne, vont continuer d’apporter les fonctionnalités que les gens adorent dans des appareils élégants et à des prix plus abordables », a affirmé Brian Rakowski, un vice-président de Google.
Le Pixel 4a (5G) coûtera au minimum 499 dollars et sera mis en vente en Australie, France, Allemagne, Irlande, ainsi qu’au Canada, Royaume-Uni, Japon, Taïwan et aux Etats-Unis.
Effondrement du marché
Le marché mondial des smartphones s’est « effondré » au deuxième trimestre cette année, Apple seul a continué à croître au sein du peloton de tête, d’après le cabinet Canalys.
La société californienne a vendu plus de 45 millions d’iPhones dans le monde, soit 25% de plus qu’il y a un an à la même période, a indiqué Canalys.
En parallèle, le marché mondial a reculé de 14% à 285 millions de combinés écoulés, après un premier trimestre déjà en déclin.
« Pour l’instant, le pouvoir d’achat dans les marchés majeurs est resté relativement stable », a souligné l’analyste Ben Stanton de Canalys.
« Le vrai test va avoir lieu dans les mois qui viennent, alors que les mécanismes de compensation prennent fin », selon lui.
Huawei en tête
Pour la première fois en neuf ans, ni Samsung ni Apple n’ont dominé le marché : c’est le groupe chinois Huawei qui est arrivé en tête des ventes mondiales, malgré les sanctions américaines et la pandémie, avec 55,8 millions d’appareils vendus.

Source: rtbf via investirmali.com

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes