fbpx
39 C
Bamako
dimanche, 18 avril 2021

Développement industriel : Le travail remarquable du BRMN

Sur le meme sujet

- PUB -Intelis

Les administrateurs du Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN) ont fait le bilan des actions réalisées en 2020, avant de faire des projections pour 2021. C’était hier au cours de la 12è session du conseil d’administration. Les travaux étaient présidés par le président du BRMN, Lanfia Camara, en présence du directeur général, Hamadoun Abba.
Les administrateurs du Bureau ont examiné le projet de Programme d’activités 2021. également soumis à leur appréciation, le budget prévu à cet effet équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 314.252 millions de Fcfa. Les administrateurs ont également examiné les rapports d’activités 2020 du directeur général du BRMN, d’exécution du budget 2020, le programme d’activités 2021 à mi-parcours… De cette session devraient sortir des observations et recommandations devant contribuer à l’amélioration de la qualité des produits et services offerts par cette structure.

En la matière, le Bureau a diagnostiqué et accompagné neuf entreprises dans les domaines de la transformation agroalimentaire en 2020, a relevé son directeur général. «Après évaluation, nous avons trouvé qu’elles avaient des problèmes de transport des matières premières. Donc, il fallait leur donner des moyens de transport adaptés à leurs besoins. Sept d’entre elles manquent de personnels compétents. Leur capacité a été renforcée. Aucune d’elles ne disposait de manuel de procédure», a expliqué Hamadoun Abba. Un consultant qui a été commis, a aidé ces entreprises à élaborer des manuels de procédure, a-t-il révélé.

La «Phase de relance 2017-2019» du Programme de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles a été adoptée par le gouvernement le 7 septembre 2017. Estimé à 9,282 milliards de Fcfa, elle a pris fin le 31 décembre 2019, a rappelé le président du conseil d’administration, dans son discours d’ouverture.

«Notre tutelle nous avait instruit de procéder à son évaluation à mi-parcours et de prendre des dispositions pour une prorogation en 2020. Les résultats de cette étude entreprise en novembre 2019 sont disponibles avec les dossiers de prolongation demandée. Ils n’ont pas pu être adoptés à cause des crises multidimensionnelles que subit notre pays», a informé Lanfia Camara.

Toutefois, ces documents serviront de base sûre pour l’élaboration d’une nouvelle phase de relance 2021-2023 inscrite dans le programme d’activités et de budget 2021, a-t-il insisté, assurant que la situation budgétaire des années 2019 et 2020 du BRMN a été globalement satisfaisante à tous les niveaux d’exécution : mobilisation de ressources propres ou des partenaires.

Le président du conseil d’administration a exprimé sa gratitude à l’endroit du secteur privé et du gouvernement pour sa disponibilité en matière de riposte à la pandémie de Covid-19 et l’accompagnement dont nos entreprises ont bénéficié en vue d’améliorer leurs performances économiques.

L’Essor

- Publicité -

Plus d' articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publications recentes